Expositions

2020

« El oro de los tigres »

12.01.20 – 21.03.20, Air de Paris, Romainville

Evgeny Antufiev, Lucy Bull, Horia Damian, Louise Giovanelli, Rodrigo Hernández, Jill Mulleady, Lin May Saeed

Le soleil jaune poursuit sa lente course derrière l’horizon. Les dernières feuilles ambrées ont tapissé le sol, gardant dans leur ventre l’écho d’une chaleur tiède d’automne, avant les neiges cendrées qui s’annoncent.
[ … ]
Lorsque viendront les temps obscurs
Chantera-t-on toujours ?
Oui, on chantera toujours.
Sur l’arrivée des temps obscurs [2].

Plus d’infos

2018

« La réalité viscérale »

05.05.18 – 08.07.18, Les Bains douches, Alençon

Melissa Boucher, Corentin Canesson, Camila Oliveira Fairclough, Mirak Jamal, Sarah Pucci

Une réalité visqueuse, brillante et qui palpite. Un rouge carmin ou un rose à la Phillip Guston, sale, pourtant luisant, et obéissant aux humeurs corporelles chaudes et humides.

Certaines pièces sortent des tripes, d’autres s’esquissent sous un crâne chaud. Des pétales vermillons dansent entre le bout de la langue et l’épiglotte et prennent racine dans nos souvenirs, nos rêves et notre vécu ; ils habitent aussi nos entrailles, là où dorment notre courage, nos peurs et nos pulsions.

Plus d’infos

2016

« Monstres et Madones »

21.05.16 – 09.07.16, Triple V, Paris

Melissa Boucher, Victor Man, Blair Thurman, Céline Vaché-Olivieri

Depuis le bleu froid de la montagne la plus haute, dans l’obscurité de la stalactite humide d’une grotte, ou dans les profondeurs tièdes d’un lac amazonien, l’œil du fantastique guette.

Plus d’infos

2015

« An Imperious Desire of Space »

19.04.15 – 03.05.15, Palette Terre, Paris

El Lissitzky, collage pour « Six Tales with Easy Endings » de Ilya Ehrenburg (Илья Эренбург «Шесть повестей о легких концах»), 1922

Philippe Decrauzat, David Malek, Sylvain Rousseau, Blair Thurman
Un désir impérieux d’espace.
Un désir autoritaire de place. De rien, d’air, de vide.
Un désir qui s’impose et auquel il faut obéir : “ il y a dans la conscience humaine un impérieux désir d’espace et la volonté de s’échapper du globe terrestre ”.

Plus d’infos

2014

« Avant-Garden »

25.10.14 – 26.10.14, la Générale en Manufacture, Sèvres.
L’exposition fait partie du parcours VIP de la FIAC 2014

Eric Abrogoua, Florent Audoye, Nathalie Bles, Magali Daniaux & Cédric Pigot, Alys Demeure, Mako Ishizuka, Damir Radović, Allison Somers, Camille Tsvetoukhine, Piyush Wadhera

Commissariat : Cartel de Kunst.

AVANT-GARDEN est une proposition qui s’interroge sur le sens de l’objet, du mot et du symbole graine. Car la graine nous attire, pour la potentialité de lectures multiples et relatives qu’elle permet.

L’exposition empruntera au festival sa forme aux dimensions variables. Ce festival ponctuel, court (les samedi 25 et dimanche 26 octobre 2014) s’organisera à la fois autour d’un espace d’exposition stable et de zones d’interactivité mobiles (ateliers pratiques, lectures, débats, bibliothèque à disposition du public) et il s’étendra dans les locaux de La Générale suivant une programmation (séances de projection dans une salle dédiée, concerts, conférences, performances), tout en se concentrant toujours sur ce seul mot – la graine – à la fois réalité biologique, physique et idée métaphoriquement riche.

Plus d’infos

2013

« The Floating Admiral »

21.06.13 – 09.09.13, Palais de Tokyo, Paris

Francis Alÿs, Isabelle Cornaro, Hans-Peter Feldmann, Nicolas Floc’h, Mario García Torres, Germain Hamel, Nathan Hylden, Zhanna Kadyrova, Kitty Kraus, Hugo Pernet

Dans le cadre de la Saison des jeunes curators/Nouvelles vagues, Palais de Tokyo, Paris.

Commissariat : Ana Mendoza Aldana ; commissaires invités : Cartel de Kunst

The Floating Admiral est un roman policier publié en 1931. Inspiré par le jeu du cadavre exquis, il est le fruit de la collaboration de quatorze écrivains membres du Detection Club.

Le travail de tout commissaire d’exposition s’apparente à celui de ces auteurs.

En exposant l’œuvre, le commissaire prolonge l’histoire entamée par l’artiste, soit en suivant le chemin esquissé par ce dernier, soit en proposant un contexte nouveau mais tout aussi fertile à la réflexion.

Plus d’infos

2012

« Temps Etrangers »

07.09.12 – 30.09.12, Mains d’œuvres, Saint-Ouen

Maria Andersson, Matteo Attruia, Elisabeth Ballet, Julien Berthier, John Cornu, Hugo Kriegel, Martin Le Chevallier, Julien Nédélec, Sylvain Rousseau, Benjamin Sabatier, Sylvain Sailly & Diego Sarramon

 Commissariat : Cartel de Kunst

L’artiste est-il un travailleur comme un autre? Peut-on mesurer son temps de travail? Par quelles unités? 

Dans le vocabulaire industriel, les « temps étrangers » désignent les temps morts dus aux imperfections des méthodes de travail ou aux aléas imprévisibles de toute nature. Le travail de l’artiste demande peut-être l’élaboration de nouvelles unités de mesure, car ce sont des temps autres, «étrangers», en marge des logiques de productivité traditionnelles, qui participent aussi à la réalisation d’une œuvre d’art[…]

Plus d’infos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s